Menu

Studio Bizz : 15 années de promotion culturelle …

Studio Bizz a fêté ses quinze ans cette année en septembre. Créé par Martin Giroux, Studio Bizz Mont-Royal et Iberville offre dix magnifiques salles permettant aux artistes de toutes disciplines de pratiquer leur art.

C’est le 1er septembre 1999 que Martin Giroux ouvrait les portes de Studio Bizz (551 AMR) pour offrir ces cinq magnifiques salles permettant aux professeurs de différentes disciplines d’offrir des cours de danse, de théâtre, d’entraînement ou de mise en forme et aux artistes pour se pratiquer et peaufiner leurs performances avant de se présenter devant leurs publics respectifs. Une belle initiative qui s’est amplifiée en 2010 avec d’un deuxième espace à l’extrémité Est de l’Avenue (2488 AMR). Je vous invite à parcourir le cheminement atypique de Martin …

Martin Giroux se dit un gars de l’Abitibi. À 10 ans, lui et sa famille déménagent dans cette belle région du nord du Québec où le paysage passe rapidement de l’été à l’hiver. Son père a le rêve d’être son propre patron et ouvre son premier restaurant en 1980. Au moment de sa retraite en 2005, il vendra alors ses 3 restaurants. En fin d’adolescence, Martin quitte la région pour aller dans un collège secondaire à Lennoxville pour apprendre l’anglais. En 1988, il poursuit un baccalauréat en Génie Mécanique à l’Université d’Ottawa. En parallèle à ce bac et toujours à la découverte de lui-même, Martin ne lésine pas et s’inscrit, en1990, au Baccalauréat en Théâtre, un diplôme qu’il tentera de compléter à l’Université du Québec à Montréal en 1994 mais qu’il n’aura pas le temps de terminer.

Durant ce bac à l’UQAM, il est intéressé par l’aspect gestion et organisation au sein de sa nouvelle famille, celle du monde du théâtre. En 1998, durant sa 3e année de bac, il s’inscrit au cours « Gestion et Organisation du Cie de Théâtre » dispensé par le professeur Michel Fréchette. C’est à ce moment que tout se joue. C’est à l’intérieur de ce cours que son projet de location d’espaces dédiés au milieu artistique prend forme. En 1999, il ne finira pas son bac. Pas de temps à perdre ! Ledit projet l’inspire à un point tel qu’il décide de relever le défi et de mettre le tout en œuvre pour ouvrir son studio. C’est donc dans les locaux de l’ancienne École de Danse Eddy Toussaint et du Boulevard des Arts que la naissance de Studio Bizz s’est officialisée en septembre 1999.

Un départ sur le chapeau des roues se souvient Martin Giroux. Il me rappelle ces premières signatures de location au milieu de la poussière et des grenailles de gypse dans la grande salle d’accueil en pleine rénovation. D’ailleurs, les aménagements du lieu rayonnent toujours 15 années plus tard. Ajoutons que cette arrivée de Studio Bizz sur le marché s’est avérée parfaitement synchronisée avec les besoins du milieu et surtout l’émergence du Plateau Mont-Royal dans la culture de la Grande Ville. Aujourd’hui, Studio Bizz possède deux emplacements qui comptent un total de dix salles variant de 150 à 2100 pieds carrés. Elles sont équipées techniquement et visuellement pour accueillir artistes et professeurs. « L’avantage pour les locataires ? Les coûts de location qui sont définitivement inférieurs à l’utilisation et la gestion de leur propre espace». On parle ici d’une cinquantaine de professeurs qui enseignent la danse, le yoga ou le théâtre. Même qu’un certain Club du Rire y dispense des sessions thérapeutiques pour intégrer ce fameux rire dans l’existence. Il y a aussi d’autres locataires majeurs tels le Cirque du Soleil, Moment Factory et le groupe Juste pour Rire. Même que certains humoristes très connus viennent y pratiquer en secret les blagues qui vous feront marrer dans leurs futurs spectacles. Non ! Je ne vous nommerai personne …

Martin Giroux et sa conjointe Marie-Eve Leboeuf qui dirige les Communications et le Marketing, tirent une grande fierté de leur participation à l’évolution et la créativité de ces projets artistiques. Ils ressentent également un grand plaisir à rencontrer des gens réels et sincères et d’y constater la synergie entre les employés de Studio Bizz et les locataires.

Partager les espaces en assurant la gestion de la chose, ce que plusieurs artistes apprécient et considèrent comme un partenariat amical. D’une certaine façon, Martin Giroux considère Studio Bizz comme une pépinière de micro-entrepreneurs et organismes culturels en plein essor. Auditions, répétitions, cours privés ou séances de photos, toutes ces heures contribuent à peaufiner la pratique d’une discipline artistique ou ultimement, à la livraison d’un spectacle. Martin et Marie-Eve affirment fièrement que Studio Bizz se veut le meilleur service de location de studios au Québec. Malgré ses succès, le groupe fait aussi un retour à la communauté : régulièrement, Studio Bizz remet gratuitement des heures de studios à des groupes de la relève. Une très belle initiative.

Quelques chiffres pour mieux imaginer le tout ? 5 salles et 10,000 pieds carrés au 551 AMR et 5 autres salles sur 5,000 pieds carrés au 2488 AMR. Une cinquantaine de professeurs, 2,000 passages par semaine dans les lieux et une quinzaine d’employé(e)s pour assurer un bon service. Vous pourrez en saisir d’autres détails en visitant le site www.studiobizz.com . J’avoue avoir été surpris par les taux horaires des locations de salles, notamment la plus grande salle qui se réserve à $48 pour les heures de pointe et $29 pour les heures plus … libres. Allez y faire un tour sur le web, vous en serez étonnés !

Mais Martin Giroux ne se contente pas de surfer sur ce succès, ce qui finirait par l’ennuyer. Il est toujours à l’écoute du milieu et les projets continuent à le stimuler. Notamment cette modification de la grande salle pour la transformer occasionnellement en Studio-Théâtre d’une centaine de places et ainsi permettre à certaines troupes d’y roder leurs prestations futures. Une belle façon de participer directement aux projets culturels ou événementiels montréalais.

Pour souligner ce 15e anniversaire de Studio Bizz, Martin et Marie-Ève intégreront un Super 5 à 7 aux Journées de la Culture prévues fin-septembre. Y serez-vous ? Terminons cette brève visite avec les rafales de Martin Giroux …

En rafales …

  • Au cinéma, il admire l’œuvre entière de Woody Allen.
  • En musique, il apprécie surtout le blues sous toutes ses formes, ColdPlay et Damien Robitaille.
  • Les tickets de stationnement sur le Plateau le font grincer des dents.
  • Il relaxe pleinement à naviguer et pratiquer des sports nautiques.
  • Sportivement, il a même fait du vélo de compétition.
  • Dans une autre vie, il se voit bien tenter sa chance en … politique !
  • Coups de cœur sur l’Avenue : les Copains d’Abord et le Quincailler Ro-Na. Là aussi il trouve toujours un ami !

Pour en savoir plus, visitez le site Internet : studiobizz.com/