Skip to contentSkip to navigation
L’Avenue du Mont-Royal
Nouvelles

Portrait créatif #1 : Fanny Lalonde de La Bobineuse

12 avril 2021

Lorsqu’est venue l’idée de réaliser une série de portraits de commerçants de l’avenue du Mont-Royal, la question s’est vite posée de trouver sous quel angle aborder le projet. Car au fait, c’est quoi un commerçant de proximité ?

Pour certains, c’est quelqu’un qui a le sens des affaires, qui a l’amour de ses produits, qui est soucieux d’entretenir des liens durables avec sa clientèle. Pour d’autres, c’est un équilibriste qui conjugue vision entrepreneuriale et vie de quartier.

Ces réponses sont probablement toutes bonnes et elles ont en commun la nécessité de demeurer à l’écoute de son environnement pour mieux se renouveler, d’être ouvert et visionnaire avec comme moteur une bonne dose de créativité. La créativité, tiens, le voilà notre angle d’approche.

Nous avons rencontré quatre commerçants de proximité situés dans l’est de l’Avenue, entre les rues De Lorimier et D’Iberville (secteur #Plateauest). La première à inaugurer cette série de portraits, c’est Fanny Lalonde, propriétaire de La Bobineuse.

S’il te plaît Fanny, raconte-nous ta version de la créativité.

C’est quoi pour toi la créativité ?
La créativité c’est oublier les normes et les conventions, ignorer les idées préconçues (du genre : « le tricot c’est pour les grand-mères »), ne pas se laisser arrêter par la peur de l’échec et ne pas avoir peur de détricoter ! La créativité, c’est aussi souvent une réponse à des contraintes et la capacité de s’adapter à la réalité du quotidien.

Un moment particulier où tu as fait preuve de créativité ?
Je dois admettre que j’ai beaucoup de difficulté à répondre à cette question car je pense faire preuve de créativité au quotidien. Je suis une personne créative à la base, je n’aime pas faire « comme il faut », j’aime mettre de ma couleur partout, je n’aime pas faire comme les autres alors je fais toujours un peu différemment…

Comment cette créativité se traduit-elle au sein de ta boutique ?
Chaque jour apporte son lot de défis et comme tout commerçant, je dois trouver des solutions créatives pour les affronter, mais chez nous, la créativité s’exprime surtout par le désir de toujours offrir des nouveaux produits originaux à la clientèle, de constamment renouveler notre offre de fibres colorées, variées, végétales, recyclées, éco-responsables et, surtout, agréables à tricoter !
Aussi, je m’efforce de trouver des moyens créatifs pour réduire notre empreinte écologique en m’approvisionnant chez des producteurs plus locaux, en offrant des produits en vrac, en offrant la livraison à vélo, en faisant l’achat de crédits carbone pour compenser le transport de marchandises, et, plus récemment, en recyclant les masques portés par mon équipe (qui l’eut cru ?).

Le #Plateauest en trois mots
« Bout du Monde », c’est trois mots ça ? ;-)
Sinon je dirais :
• Éclectique
• Complicité
• Communauté

Une dernière question pour le fun : la Playlist qui booste ta créativité, c’est …
Je dois être la personne qui a la playlist la plus variée que tu connaisses, mais celle à laquelle je reviens toujours, surtout dans les moments créatifs, c’est celle que je baptiserais « 80’s New Wave - Synth-pop » parce qu’il n’y a rien de mieux que du bon vieux clavier électronique pour faire jaillir mes idées ! Je pense à Dépêche Mode (la plus grande constante dans ma vie), New Order, The Knife, MGMT, Ladyhawke, Metronomy… pour ne nommer que ceux-là.

La Bobineuse
2196 av. du Mont-Royal est

D’abord ouvert sur le boulevard Saint-Laurent vers la fin des années 50, le magasin La Bobineuse se caractérisait alors par ses machines industrielles bruyantes et l’omniprésente fumée de cigarette (ah, les années 50 !). Implantée depuis 1989 sur l’avenue du Mont-Royal, La Bobineuse est ensuite passée entre les mains de plusieurs propriétaires pour atterrir entre celles de Fanny Lalonde.

La laine reste bien sûr au centre de tout, mais l’ambiance en boutique a bien changée : Fanny en a fait un lieu chaleureux où il fait bon se déposer pour jaser un peu, pour partager ses projets d'aiguilles ou de crochet et pour chercher un conseil ou un coup de main. Ici, tout le monde est le bienvenu. Le novice de la maille côtoie le tricoteur de haute voltige. Le lieu respire la chaleur, la simplicité et ... la créativité.

Restez à l’affût de l’Avenue

Recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.