Skip to contentSkip to navigation
L’Avenue du Mont-Royal
Nouvelles

Portrait série #2 - Manon de la boutique Diabolik

20 octobre 2021

Pour réaliser cette deuxième série de portraits de commerçants, nous sommes allés explorer l’ouest de l’Avenue entre les rues Saint-Denis et Saint-Laurent. Singulière, brute… l’énergie qui se dégage de cette partie de l’Avenue est à la fois empreinte de chaleur et d’indépendance.

Nous avons visité trois lieux très différents, chargés d’un décor tour à tour poétique, vintage et gothique, des lieux à l’image de leurs propriétaires, dotés d’une personnalité sincère et bien trempée.

Pour clore cette série, Manon, propriétaire de la boutique Diabolik, se livre dans une brève entrevue autour de la singularité.

Manon, à toi la parole!

C’est quoi pour toi la singularité ?
C'est pouvoir exprimer qui je suis au-delà des moules et des opinions. C'est intriguer aussi, sortir les gens de leur quotidien et les rendre curieux. J'entends souvent des remarques du genre ''moi je ne pourrais pas m'habiller comme ça'', ou faire ce que tu fais, en parlant de mon look ou de mes choix de vie qui sont non conventionnels. Comme si c'était difficile, ou inconcevable, ou simplement trop bizarre. Ça me fait toujours sourire car pour moi c'est tout à fait naturel. Je n'ai jamais forcé ce que je suis, tout est absolument authentique.

Comment cette singularité s’incarne-t-elle dans votre commerce ?
Je ne voulais pas d'une boutique qui laisse indifférente. Tout comme les défilés de mode que je présentais, il fallait que le spectateur reparte avec une impression de Woah!, qu'il s'en souvienne. Quand j'ai repris le flambeau du Diabolik, j'ai voulu y ajouter ma touche personnelle. En mettre une couche de plus, si on peut dire. Non seulement les produits devaient se démarquer, mais le décor aussi, l'ambiance. Quand on entre chez Diabolik, on pénètre dans un autre monde. Les gens peuvent se créer un univers juste en regardant la variété de costumes, c'est inspirant, on retrouve une certaine magie d'enfance.

Mais ce n'est pas un magasin de déguisement, pour nous c'est un mode de vie. Nous aimons être différents et à contre-courant pas seulement dans nos vêtements mais aussi dans nos convictions, et donc nos clients et nous-mêmes sommes très ouverts d'esprit et tolérants. Les gens qui viennent nous visiter savent que c'est un espace sécuritaire et accueillant et ça se sent dans l'ambiance des lieux.

Un moment de ta vie où tu as refusé de faire des concessions pour pouvoir rester singulière ?
C'est arrivé à tellement de reprises que je ne peux compter! Mais un moment très marquant est lorsque j'ai quitté le domicile familial à peine majeure pour m'installer seule à Montréal et devenir couturière de vêtements gothiques. Aucun domaine d'étude ne m'intéressait alors j'ai suivi un cours en démarrage d'entreprise puis en design de mode. Personne n'y croyait vraiment, et j'ai fait face à pas mal de scepticisme. Les premières années furent difficiles mais 20 ans plus tard je suis propriétaire d'une boutique sur l'Avenue du Mont-Royal et je suis très fière de tout le travail accompli. Les gens ne voient pas toujours les épreuves qu'on doit traverser en tant que travailleur autonome et propriétaire de PME, ce n'est pas facile tous les jours, et le succès vient avec beaucoup d'heures de travail, mais malgré les hauts et les bas, j'ai la ferme intention de rester là où je suis et de créer encore longtemps.

L’ouest de l’Avenue en trois mots ?
Vibrant, accueillant, artistique

Votre playlist du moment ?
Ghost est mon kick du moment. J'ai le horror rock dans l'âme depuis toujours.

BOUTIQUE DIABOLIK (254 av. du Mont-Royal Est)
Installé sur l'avenue du Mont-Royal depuis 20 ans, Diabolik est un pilier dans la mode underground montréalaise. Synonyme de rareté, d'originalité et d'authenticité, on y trouve un mélange éclectique de plusieurs styles. La mode gothique côtoie les vêtements et accessoires Rockabilly/Rétro 50's, les corsets ainsi que le steampunk. De la friperie aux créations uniques québécoises, en passant par les importations européennes, du haut de gamme au prêt-à-porter, on y trouve tout ce qu'il faut pour des événements spéciaux (mariage, bal de finissant, nightlife...) ou pour se démarquer dans la vie de tous les jours, tout simplement.

Restez à l’affût de l’Avenue

Recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.